.: Accueil SophiaOutdoor | le blog de l'AS Cagnes VTT :.

A l'approche des lacs de Lignin

Séjour la Foux d'Allos (1ère partie)

16 et 17 juillet 2004

Avec Franco, Sandra, Susie, Eric , la loco, Fabien , Fredo, Patrick, Patrick A, et Pierre.

« Du grand souvenir ! ». Voilà résumé en deux mots ce que nous ont procuré ces quatre jours de VTT organisés par l'AS Cagnes VTT sous la houlette de Franco, un connaisseur des environs vététistiques de la vallée d'Allos, et qui nous mettait pour l'occasion le chalet familial à disposition (merci encore Franco !).

Imaginez : Un massif peu connu et peu fréquenté en bordure de Mercantour, une météo quasi idéale, un gîte 4 étoiles à la Foux, de très beaux parcours, beaucoup de dénivelé négatif, une bande de copains-copines vraiment sympa, tous les ingrédients pour un beau moment de VTT freeride.

Arrivés pour les premiers le vendredi matin, le temps des courses, de l'installation dans le chalet et du déjeuner, il est déjà 14h30 quand Susie et Eric font leurs premiers tours de pédales au départ du chalet de la Foux en direction du col d'Allos. Pendant ce temps, les autres vont poser trois voitures à Allos pour éviter la jonction sur route entre les deux villages en fin de rando, avec +300m en moins. On se regroupe au col à 2247m, et c'est parti pour un parcours de la demi-journée en bordure du parc, qui nous fait emprunter le GR56 jusqu'à la baisse de Prenier, puis le 56B jusqu'aux hauteurs d'Allos, un détour par le Bouchier, les bois de Vacheresse et le Brec bas. +845m et -1145m pour 25km de très belle rando. Arrivés au village, Fabien et Fredo, les deux nouveaux du club et irréductibles du groupe remontent directos à vélo tandis que nous embarquons nos biclous dans les voitures.

Le samedi était organisée LA rando du séjour, la célèbre « Lac Lignin par les gorges de St Pierre » qui est proposée une fois l'an par le club. Deux Patrick se sont joints à nous pour l'occasion, et on se retrouve à neuf à 9h à Colmars pour organiser la navette entre la ville fortifiée et le Ratery, station de ski de fond 420m plus haut, à 1700m. Temps chaud et sec, idéal. Longue montée technique dans les pins jusqu'à la cabane de la Fuchière, puis redescente dans le ravin de Bressenge où nous faisons le plein d'eau à une cascade, avant de remonter vers les hauts plateaux des lacs de Lignin à 2300m. Le terrain est de plus en plus lunaire et les paysages sont sublimes. Il fait exceptionnellement doux et sans vent. Les randonneurs sont rares. Picnic au bord du lac suivi d'une courte sieste. Un moment rare dans ce genre d'endroit où soit le vent, soit le froid, soit les bourrasques et les orages n'incitent pas à la paresse. La remise en route est dure, surtout pour le portage très raide qui nous mène à la baisse du Détroit, 2472m, 200m au-dessus des lacs. Et c'est un enchaînement de descentes d'abord sur les dômes minéraux, au milieu d'un névé, puis à travers une succession de sous-bois et de ravins où la concentration doit être sans faille dans les dévers parfois très gazeux. Après avoir passé la cabane forestière de Congerman, nous atteignons finalement le deuxième point d'orgue de la rando, les gorges de St Pierre, un monument minéral de verticalité où le sentier est taillé à même la falaise. Interdit aux VTT paraît-il, après le vol sans retour d'un biker deux ou trois ans plus tôt... Pourtant, si la chute est certes prohibée, le pilotage y est bien plus facile que dans les ravins aux sentiers incertains qui les précèdent. Redescente par la piste à Villars Heyssier puis retour à Colmars par la route.
Une grandiose sortie haute montagne de 8h30 avec 45km, +1200m et -1620m.

Les deux jours suivants...

. Pierre .

Cliquez une imagette pour une vue agrandie (550x450)- Sommaire galleries Outdoor

C'est la vue du chalet : bienvenue dans les alpages du sud!


Eric, président de club atypique


Fredo inspecte les lieux : on prend!


Non, non, contrairement aux apparences, les 2 filles du groupe n'ont cuisiné qu'une seule fois!


Pendant qu'on prépare la navette de voitures entre Allos et la Foux, Eric et Susie s'attaquent au col d'Allos tranquillos


Arrivée au col d'Allos


Pierre, Susie, Fredo et Eric avec la banane


A l'attaque du GR56 depuis le col


Pause à la baisse de Prénier, 2360m


Eric bave sur les fourches dernière génération


La sublîme descente du 56B dans les... quel nom déjà ces fleurs?


Halte à la maison forestière de Prénier, 2113m


Les joies des sentiers en dévers


Etroit mais ludique


Concentration exigée


Susie, teste la passerelle "Northshore" de 12cm, non 21, non 32, je sais plus...


Les 2 gros mollets du groupe, allias Fabien et Fredo font un refus de navette et remontent à la Foux par la route


Ben ouais mon gars Fredo, nous on est à l'apéro dans 5 minutes!


Eric "El Diablo", pose devant l'évier


Lever au 2ème jour, pas encore trop éteints


Préparation pour LA rando du séjour au parking du Ratery, 1700m, au-dessus de Colmars...


...départ de la rando des "lacs de Lignin"


Un groupe de 9 dont une fille


Montée technique vers la cabane de Noncière


Patrick, l'invité


La meute : Patrick, Fredo, Fabien et Eric


El Diablo, sur une sorte de vélo bleu de freeride ;-)


Eric et Susie ferment la marche


Fabien "passe-partout" en vtt de cross


Franco, avec un vélo encore entier


Susie "Eh, vous m'attendez pas trop hein?", la fille qui roule pas comme une fille


Pause aux abords de la cabane de Noncière. Tout au fond, c'est là qu'on va


Content de son SC Heckler, le Pierre


Le groupe des 9 en photo


Eric! Elle est partie la marmotte!


Patrick "Mister zero foot" dans ses oeuvres








Dernière descente vers le ravin de Bressenge





Dernier point d'eau avant les Lignin





Et c'est parti pour les premiers portages, poussettes


Les hauts plateaux à 2000m


De plus en plus minéral, de plus en plus chaud


Le spectacle coupe le souffle, la montée aussi





Difficile de touver un endroit où se cacher ;-)


Les séquences photo sans fin des Blue FR brothers


...devant un parterre de spectateurs


El Diablo "action man"


Dernière ligne droite vers les lacs


Cairn et désert


Fabien a trouvé son île


Fabien est le dernier à repartir après le picnic et la sieste


Cairn artistique


Non Patrick, c'est pas fait pour ça!


Le dernier gros portage avant la baisse du Détroit


Pause méritée à la baisse. Pour une fois, pas de vent et température douce


C'est reparti dans les combes minérales


...où arrivent à pousser de belles fleurs


Passage de l'incontournable névé de la rando





Toujour ces paysages grandioses


Cabanes forestières du Pasquier, 2112m


Approche des premiers ravins, aux sentiers de plus en plus gazeux


Malgré les apparences, il reste encore un petit sentier!


...mais certains passages sont emportés dans les éboulements


Toujours plus de vertical, toujours plus de gaz


Jusqu'aux ultimes gorges de St Pierre


Sentier large, mais chute interdite


Franco, accroché à la paroi